JEU DE BOULE DE FORT DE LANGEAIS

" LA JOYEUSE "

2009_02_10_023

A ne pas manquer les 44 clichés

dans la catégorie ALBUMS PHOTO

dans la colonne de droite du blog.

 

 

_DSC0018

 

BOULES_de_boules_de_fort  BOULES_de_boules_de_fort__5_

 

BOULES_de_boules_de_fort__3_

 

_DSC0067

2009_02_10_154 _DSC0023

 

Claude_GAILLOT

 

BOULES_de_boules_de_fort__10_  BOULES_de_boules_de_fort__11_

_DSC0075

2009_02_10_255             2009_02_10_272

 

BOULES_de_boules_de_fort__4_

2009_02_10_237             2009_02_10_232

Langeais_repas_casse_croute

Gilles Chartrin, la cheville ouvrière de la société de Langeais sait mettre les petits plats dans les grands quand il reçoit des invités. Notre accueil fût très bien préparé comme il sait le faire. C'est aussi mon beau-père, alors je ne fus pas surpris de l'exigence qu'il s'impose et dont il est coutumier pour rendre la vie plus belle aux autres.

 

IMG_0026

BOULES_de_boules_de_fort__16_

2009_02_10_046_copie

 

2009_02_10_128_             2009_02_10_133_

2009_02_10_248

2009_02_10_077_copie        2009_02_10_146_

 

2009_02_10_229

2009_02_10_251        2009_02_10_201      

 

_________________________________________

JEU DE BOULE DE FORT

DE LA ROUCHOUSE

 

 

 

2009_02_13_008

 

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__57_

Quelques membres actifs de la Société.

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__75_

Michel Cordier, le Président, Monique en arrière-plan,

la propriétaire du café.

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__42_  LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__27_

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__26_

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__8_ LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__2_

Mireille est le chaînon fort, joueuse, membre du bureau,

et chargée de l'entretien.

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__47_

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__35_ LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__93_

2009_02_13_112

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__79_

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__60_ LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__82_

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__66_

Chez Monique vive la zik

LA_ROUCHOUZE_13_fEV_2009__92_

Nous avons beaucoup, beaucoup aimé l'accueil que nous ont réservé Michel, Mireille, Monique, Pierrot, P'tit Louis, et tous les autres à La Rouchouze. Merci beaucoup pour votre simplicité et votre culture de la convivialité.

 

 

 

__________________________________________________

 

 

CHOUZE SUR LOIRE

Société de l'Ilette

CHOUZE_12_02_209__37_

2009_02_12_062

Une des plus grandes sociétés d'Indre et Loire,

L'Ilette est propriétaire de son jeu.

2009_02_12_061 2009_02_12_067

 

BOULES_de_boules_de_fort__16_

2009_02_12_118

Deux pistes, superbement décorées par une artiste.

_DSC0093

CHOUZE_12_02_209__76_  CHOUZE_12_02_209__27_

CHOUZE_12_02_209__7_

CHOUZE_12_02_209__21_ CHOUZE_12_02_209__56_

CHOUZE_12_02_209__29_

CHOUZE_12_02_209__6_

La cheminée de Chouzé, c'est l'emblème ou presque de la Société.

2009_02_12_100            2009_02_12_102

2009_02_12_092

2009_02_12_070             2009_02_12_105

2009_02_12_125

2009_02_12_176            2009_02_12_148

2009_02_12_085

2009_02_12_154             2009_02_13_052

2009_02_12_121

2009_02_12_119 2009_02_12_136

Malgré un nombre très important de sociétaires, 280 membres,

le site transpire son ambiance chaude et harmonieuse.

2009_02_12_164 2009_02_12_173

Le challenge de la chaise ou comment contourner le prie-dieu,

"spécialité" de Chouzé.

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________________

Petit historique

Quelques brèves sur la boule de fort.

 

On date la naissance de la boule de fort entre 1715 et 1719. Entre La Ménitré et Saint-Saturnin-sur-Loire (au Maine-et-Loire) se trouvaient plus de 200 moulins à vent. Ceux-ci fonctionnaient à l'aide de roulement à billes en bois de cormier. Il faut savoir qu'une bille s'usait rapidement et perdait rapidement ses 10 kilos. Lors de la constructions des fameuse levées de la Loire, des prisonniers espagnols eurent l'idée de jouer avec ces roulements usés dans les creux faits pour extraire la terre ramené au près de la Loire.
La première société fut créée à Saint-Mathurin-sur-Loire en 1729.Ensuite, il fut fréquent d'utiliser les douves de château pour jouer, ce qui explique le terrain incurvé
.

 

La véritable boule de fort, tel que nous la connaissons, a bien pour origine l'Anjou:
A Mazé, en 1865, un certain Pineau, forgeron de son état, tourna la première boule ferrée, s'inspirant de la très rare, maintenant, boule en gaïac, bois de la cordillière des Andes. Celle-ci présentait, en effet, un côté fort et un côté faible.

 

 

 

Le 13 juin 1907, est fondée la Fédération des sociétés de joueurs de boule de fort de l'Ouest. En 1908, 64 sociétés y ont adhéré; 220 en 1933.

Actuellement, la fédération de boule de fort de la ville d'Angers compte 19 sociétés. C'est à dire 22 jeux en comptant les 3 sociétés qui en possèdent 2. Tout ça pèse près de 2000 joueurs.

 

 

La boule

 

La plupart des boules de fort sont faites généralement en matière plastique mais d'autres sont toujours faites en bois de cormier ou de buis. La boule est large de 13 centimètres de diamètre pour une épaisseur de 10 centimètres. Elle est cerclée de fer sur le tiers de sa largeur. Sa forme particulière a pour nom "méplate", c'est à dire qu'elle possède un côté faible légèrement évidé et un coté fort - d'où le nom du jeu - chargé d'une petite masse de plomb. La boule est donc constamment en déséquilibre et tombe toujours sur son fort. Son poids peut varier de 1,2 à 1,5 kg. Son prix s'élève à 1200 F. C'est un bon investissement, la boule étant inusable, elle servira pour les générations suivantes. On l'utilise par paires que l'on transporte dans les bourses.

 

Le jeu

On appelle jeu le terrain de jeu. Il est en forme de gouttière, les bords appelés "pentes" sont relevés. Il mesure 20 mètres de long pour une largeur de 7 mètres. ll est terminé aux deux extrémités par des madriers pour arrêter les boules. Autrefois, les jeux étaient réalisés en terre et se trouvaient à l'extérieur exposés aux intempéries qui les dégradaient rapidement. Mais à partir de 1965, les jeux sont couverts et quasiment tous en plastique. Son entretien en est plus simple. Cependant le port des chaussons y est obligatoire.

 

Les parties

 

 

Les règles et les points sont les mêmes qu'à la pétanque. Le but du jeu est de s'approcher le plus près du maître qui est ici une petite boule ronde en plomb. Il existe deux sortes de joueurs : tout d'abord, les rouleurs approchent leur boule du maître en finesse; en effet, une boule mets en moyenne 45 secondes pour atteindre le maître. Cette durée peut atteindre une minute sur les jeux les plus long. Puis les tireurs sont chargés de dégager les boules gênantes en expédiant leur coup à toute vitesse. Les équipes sont donc généralement constitué de 2 joueurs: un rouleur et un tireur. Deux équipes s'affrontent sur une partie de 10 ou 12 points. C'est pourquoi une partie dure de 1h30 à 3h.
Si à l'origine, les parties de boules de fort n'opposaient que des joueurs d'une même société, le grand changement fut la création de concours entre joueurs de différentes sociétés avec le fameux challenge COINTREAU. Actuellement il existe de nombreux challenges, on peut citer, parmi les plus prestigieux, le challenge du conseil général de Maine et Loire et le challenge Tulic qui rassemble près de 150 équipes. A cause de la longueur des parties, ces challenges se déroulent sur plusieurs mois.

 

 

 

Qu'entendons nous par Société

Une société est une réunion de copains, se regroupant pour jouer à la boule de fort mais aussi et surtout pour se détendre. C'est un lieu de convivialité avec ses traditions et ses propres règles.

 

 

 

Des règles de vie

Dans une société, il existait des règles à respecter:

" Quiconque dans la salle pètera, rotera pissera ou fera ce qu' on nomme des fusées paiera 5 sous " MAIRE DE DOUE LA FONTAINE EN 1829.

Les interdiction de gâter de l'eau, de cracher dans le jeu de boule sont bien sur clairement indiqué dans le règlement.On note aussi les interdictions suivantes, susceptibles d'amendes :

Injurier
Sortir les journaux
Marcher sur le jeu sans être chaussé de charentaises
L'ivresse
Jouer pendant la messe
Insulter les boules
Absence aux enterrements

Cependant, il faut savoir qu'aujourd'hui, un bon nombre de ses règles ne sont plus appliquées.

Au 18ème siècle, la présence des femmes dans la société est très réglementée ,ainsi à Saumur en 1781: 'Les mères ,épouses ,filles, brus, sœur, et belle sœur seront admises a la promenades dans 1 'allée du grand jardin ,et ,à se placer autour du jeu de boule, mais elles ne seront admises à aucun jeu (...) En aucun cas il ne devra être question de nos dames'
Cependant, aujourd'hui toute femme peut être membre de la plupart des sociétés. Mais les femmes sont encore trop peu nombreuses dans les sociétés ... Prenons l' exemple de Soulaines sur Aubance où il y a 8 femmes pour un total de 108 sociétaires. On peut citer aussi le Coudray-Macouard où la première femme ne fut admise comme sociétaire qu'en 1994.

Cependant la femme est bien présente dans la plupart des sociétés et cela depuis longtemps:

 

La Fanny, "Aller à Brion"

Il est d' usage de 'biser le cul de la vieille', la vieille est le nom donné à la "femme" par les sociétaires. C'est ainsi que le maladroit qui de toute la partie n'aura pas fait un seul point, sera condamné à baiser l'image de la partie charnue de la Fanny. Cette icône représente une femme bien en chair et bien entourée. Il peut etre placé dans une armoire, une sorte de tabernacle.
Il est d' usage en Anjou d' utiliser l'expression " aller a BRION". En effet, il existait une concierge à Brion qui n'était pas farouche. Aussi, dans ce village, il n'y avait pas besoin d'icône.

 

 

Le vin

A Soulaines sur Aubance, par exemple, Combien de litres de vin sont consommés par an? Hé bien, ce sont 1500 litres de vin. En effet, dans toutes les sociétés, il existe des commissions de toutes sortes mais en particulier une commission chargée de s' occuper de l'approvisionnement en vin. "Les escouades" sont constitués d' un ensemble de personnes qui se réunissent tous les mois ou même tous les 15 jours, en alternance pour aller déguster et surtout mettre en bouteille le vin (plusieurs cubits de 25 litres chaque fois). On remarquera que si le vin n'est pas bon c'est la place du président de la société qui est mise en jeu. Le principale est entre ces mains et tout dépend de son palais car il n' est pas facile de décider quel cabernet d'Anjou ou vin d'Anjou, ou quel rosé, blanc sec, demi sec et doux, il est bon de mettre en bouteille. Sans compter qu'il vaut mieux faire appel aux viticulteurs du coin. Les prix pratiqués sont de 50% inférieurs à celui des bars.

 

 

Conclusion

Certains sociétaires viennent non seulement pour jouer à la Boule de Fort mais aussi boire un coup autour d'une partie de cartes (La belote principalement) ou discuter avec des "copains" autour d' une bouteille et ce même le dimanche avant l'office, après I'office, et, certains de nos jours, pendant l'office.

 

 

 

 

 

 

 

 

Expressions et vocabulaire

Autour de l'expression "aller à Brion" spécifique à la boule de fort s'agite une multitude d'expressions techniques toutes particulières à la boule de fort comme:

Elle colle au cul du petit
Faut que tu passes tes boules au dérouille-boule? Elles sont bottées. (Quand elles ont ramassées la poussière du jeu)
Elle fait un cul (Quand elle se heurte a une autre)

Le vocabulaire "boule de fort" existe aussi:

Charger (jouer droit au milieu du jeu)
Jouer plus fort que le jeu, Aller à la planche (jouer pour que la boule dépasse le but en le touchant ou non)
Se camper (se placer pour utiliser les innombrables possibilités qu'offre l'action des rebords du jeu sur la boule)
Le maître sorti du jeu (tous les 10 ans, dans ce cas la paire adverse peut choisir de le placer à 3 m de la planche au milieu ou recommencer le point)
Dire d'une boule qu'elle malonne (lorsqu'elle perd de la vitesse et qu'elle titube)
Bauger (faire mesurer la distance qui sépare les boules du maître pour savoir qui à le point

 

Connotation Sexuelle

Les boules peuvent avoir une connotation sexuelle comme le confirme les expressions suivantes:

Certains se lamentent d' avoir perdu une "boule".
D' autres se félicitent de les avoir bien "usées".
Plus pragmatique: "j' en ai trois mais je ne m'en sert pas".
Elles sont lourdes, quand même plus lourdes que les miennes.
Elle est descendue ma boule.
Prendre un cul.
Se mettre au cul de la boule ou de la vieille.

Tout ce langage trivial est purement masculin et est du au fait que ces Sociétés ont été un lieu totalement clos aux femmes pendant longtemps.