DSC_0304

Accroché

Par

Accroché .. un bout de ma vie
A la pénombre des feuillées
Au ruisseau bercé dans son lit
Aux roseaux blêmes caressés.

Accroché .. un bout de mes rêves
Au dôme bleu de nouveaux cieux
A la houle brumeuse et brève
A l’aube pâle en fil soyeux.

Accroché .. un bout de mon âme
Aux étincelles des étoiles
Aux flèches de feux et de flammes
A l’entour du soleil, en voiles.

Accroché .. un bout de mon coeur
Au miroir ardent où s’enclave
L’image que l’amour effleure
Pour murer mon coeur en esclave.

Accroché .. un bout de mon corps
Aux douceurs d’un lit blond de blé
A la bouche des roses d’or
Au parfum des lys opiacés.

Dans l’abîme survit le reste
Mon âme grise, mon sort amer,
Mes rêves mornes, mon coeur funeste
Et mon corps, aride désert.

Etretat_17__72_On s'est croisé, on s'est regardé, on s'est arrêté et on s'est séparé. Il n'y a aucune chance que l'on se revoit. Elle était belle pourtant.

JCL_9532C'est un cygne de beauté.

Lichères 16 Juillet 2012

Des petites notes colorées sur la gamme, le refrain du regain de soi, celui qui chante la belle et bonne ruralité, ce brin de liberté dans un dédale de nature.

DSC_0026Section ronde de la matière en morceaux.

Boules de foin Juin 2012 (6)

Rien d'autre que l'ordinaire, un bord de route, un piquet et sa cloture, une boule de foin et une ancienne ferme au fond, habitée par un couple d'agriculteurs retraités. Mais quel bonheur de voir ça chaque jour, d'être sur les routes de campagne et de profiter de cet environnement naturel, calme et serein. Y prêter une simple attention et surtout bien profiter de cette chance est un égard de politesse envers les urbains obligés.

Boules de foin Juin 2012 (7)

Boules de foin Juin 2012 (9)

Boules foin Orgedeuil Juin 2012 (3)

Roule ma boule

coquelicots et foin

Familier et bucolique au printemps.

Fleurs des prés Mai 2012 vers Coulgens (3)

Crocus dans les prés, fleurissent, fleurissent, c'est presque la fin de l'été.

DSC_0058

L'un et l'autre se dressent et se toisent, mais l'arbre à pris le dessus du donjon et emprisonne la pierre.


Auvers le Hamon

Côté clair, côté sombre, où va la lumière on sait où on va.

BARJOLS Var (5)

C'est un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau, Hisse et ho, Santiano

P1060840

Les agriculteurs sont aussi des artistes.

 
 
 
 
MOULIN DE SAINT GERMAIN DE M Février 2012 (46)
Noisettes prêtes à être broyées pour l'huile.
 
 
PARIS Aout en 12 (1)
 
Place des Vosges dans le Marais.
 
PARIS Aout en 12 (2)
 
 
Mona Lisa se projette dans la rue.
 
 
PARIS Aout en 12 (3)
 
L'Art, certains reflets de la vie.
 
PARIS Aout en 12
Exhibition artistique.
 

St Germain de Confolens Fev 2011 (28) copie

Maria Victoire Philippine, pour ceux qui l'ont connu ont témoigné. Modèle de fille, d'épouse et de mère. Tout, sauf la longévité. A 37 ans, elle avait tout donné, elle n'en a pas survécu. Faites gaffe quand même!!!

St Germain de Confolens Fev 2011 (56)

 Ivre d'amour, ivre de vertu, de vin, de poésie, quand on passe son temps à être ivre de tout, on doit passer pour un sacré fainéant. La fatigue reste sans doute la même. L'ivresse est un grand mot, un grand rêve, si on ose, on explose.

P1100630

A l'ombre d'une lucarne dans un mur de calcaire, la sagesse d'une femme est représentée par cette sculpture. Son regard va vers la rue, symbôle d'une société à laquelle nous appartenons et où la femme reste le principal pilier.

Brouette garnie (1)
 
Brouette garnie
 

Le jardinier se repose un peu. La brouette est adaptée pour cela. Et sous ce cerisier ce n'est pas un péché !!!

P1090029

Le jardinier est sourd comme un pot.

La Roche Avril 2011

Les vaches regarderaient passer les trains, les gens eux, scrutent le traintrain de leurs congénères.

Train effet dans campagne sept 2008 (1)
 
J'ai toujours trouvé ça épatant de traverser des contrées inconnues assis dans un train et au fil du voyage, découvrir toutes ces différences paysagères et la diversité géologique qui offre tant de végétations colorées. Mais de l'autre côté, la surprise de voir débouler ce train en pleine nature luxuriante, c'est aussi fameux.

P1060405

Toujours plus haut, jusqu'où irons nous toucher l'inimaginable d'il y a quelques décennies? Le siècle de l'image n'a pas de limite.

BRAS Var (31)

Comme au cinéma la vie est en trompe l'œil. Le 7ème art se joue des yeux, l'éclat des voix est si volatile, se perd et se délite. L'image est un souvenir que l'on garde et se transmet. Souriez pour la Photo.

CARCES Var (5)

Voir loin, si loin et n'avoir pas senti qu'au bout de son nez il y a souvent de petits bonheurs simples et enthousiasmants.

 

 

Homme et arbre déraciné